Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

portraitDavid MORATILLE
Guide de Haute Montagne

Age:  36 ans

Passionné par la montagne, je la parcours sous toutes ses formes en professionnel comme en amateur.

Originaire de Haute-Savoie, j'ai rapidement été attiré par la montagne, ce qui m'a amené à arpenter les sommets du Mont blanc, des Fiz, des Aravis et du Chablais. Mais le plaisir n'a pas de frontières et me pousse assez souvent vers d'autres contrées.

Amateur de photos, j'essaye de réunir mes souvenirs afin de les faire partager à mes clients ou autres passionnés de montagne.

19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 17:33
La Meije (3982m), muraille dominante au dessus du village de La Grave, que l'on a entre autre surnommée "la Grande Difficile". C'est un des sommets le plus connu des Alpes. La traversée classique de ces arêtes effilées est une grande course d'altitude, justement réputée pour sa beauté.
Avec Pascal nous avons de gravir la face nord par le Z et de terminer directement pour rejoindre le sommet du Grand Pic par la voie Originale. Cette voie que j'appelle "Z directe" a été ouverte  en 1947 par Gilbert Robino et Albert Tobey.

Le 03 aout 2008

Nous sommes montés par les Enfetchores pour ensuite bivouaquer à la limite du glacier. L'emplacement est plutôt agréable, on a une magnifique vue sur la face nord, cela permet ainsi de préparer la course pour le lendemain.
















Le lendemain, il faut un peu plus d'une heure pour atteindre le départ des goulottes menant au Z. Une fois passé la rimaye on s'élève rapidement dans la face si les conditions sont bonnes.





























On vient buter sous la paroie rose du centre de la face pour attaquer la première branche du Z qui consiste à traverser au pied de cette muraille pour ensuite pouvoir la contourner par la droite. Là deux solutions, soit traverser encore 20m par un passage mixte pour rejoindre le couloir de neige, soit prendre directement une ligne glace(80°) ce que nous avons fait.


















Ensuite après avoir rejoint la 2ème branche du Z qui se dirige vers la brèche, nous avons suivi la rampe à gauche
pour rejoindre un gros bloc caractéristique appelé
"vigie centrale". Et là la ballade en face nord est terminée.
En effet il faut gravir une série de dièdre en alternant entre
des passages de blocs instables et du rocher bien compact. Les conditions n'étaient pas top, le rocher verglacé nous a contraint à garder les crampons jusqu'au
sommet.































Par une série de cheminées et de dalles on arrive directement au sommet. Mais ce n'est pas fini car il faut rentrer. Pour cela, nous avions choisi d'enchainer avec la fameuse traversée des arêtes de la Meije pour rejoindre le refuge de l'Aigle.
La brèche et la pointe Zigmondy.















Le Grand Pic est derrière nous.














 Le doigt de Dieu au Fond.




















   D'un coté la vallée des Etançons qui descend vers le
   village de la Bérarde.
   De l'autre le glacier du Tabuchet qui mène au refuge de
   l'Aigle, il suffit de suivre la trace.







Et voilà, descente dans la vallée puis stop pour retrouver la voiture à La Grave.

Partager cet article

Repost 0
Published by Moms - dans ALPINISME
commenter cet article

commentaires