Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

portraitDavid MORATILLE
Guide de Haute Montagne

Age:  36 ans

Passionné par la montagne, je la parcours sous toutes ses formes en professionnel comme en amateur.

Originaire de Haute-Savoie, j'ai rapidement été attiré par la montagne, ce qui m'a amené à arpenter les sommets du Mont blanc, des Fiz, des Aravis et du Chablais. Mais le plaisir n'a pas de frontières et me pousse assez souvent vers d'autres contrées.

Amateur de photos, j'essaye de réunir mes souvenirs afin de les faire partager à mes clients ou autres passionnés de montagne.

6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 09:02
La Tête Louis Philippe est une falaise située en rive droite de la vallée de l'Arve entre Sallanches et Magland. Sa forme représente une proue qui attire le regard du grimpeur. Plusieurs voies sportives sont tracées dans cette falaise, le pilier SW a été la première voie ouverte dans ce secteur est reste une voie partiellement équipée.
L'accès est plutôt typé sanglier dans un terrain raide boisé puis une première longueur plutôt herbeuse que minérale.
Ensuite l'escalade deviens raide pour atteindre le fil du pilier et profiter du soleil.





























1ère longueur prise de touffes.                                                         2ème longueur 5b pour réveiller les neurones.





























La 3ème longueur est cotée 6a sur rocher sec. Alors si vous ètes limite, vérifiez que la longueur ne résurge pas car sinon cela devient délicat.


Ca c'est le crux, 6b sur le fil du pilier plein gaz mais y'a du piton après il faut choisir les bons!!!
Ensuite on reste sur le fil du pilier sur du magnifique rocher où on peut aisément se protéger.


































































Terminer la voie sur quelques touffes d'herbes pour rejoindre le relais qui permet de redescendre en rappel par le fil du pilier puis par une voie moderne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Moms - dans ESCALADE
commenter cet article

commentaires