Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

portraitDavid MORATILLE
Guide de Haute Montagne

Age:  36 ans

Passionné par la montagne, je la parcours sous toutes ses formes en professionnel comme en amateur.

Originaire de Haute-Savoie, j'ai rapidement été attiré par la montagne, ce qui m'a amené à arpenter les sommets du Mont blanc, des Fiz, des Aravis et du Chablais. Mais le plaisir n'a pas de frontières et me pousse assez souvent vers d'autres contrées.

Amateur de photos, j'essaye de réunir mes souvenirs afin de les faire partager à mes clients ou autres passionnés de montagne.

3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 17:17
Ah le Mont Aiguille, sommet emblématique du Vercors, berceau de l'alpinisme car il fut gravi pour la première fois en 1492 par l'équipe formée par Antoine De Ville sur ordre du roi de france de l'époque. Cette dent rocheuse détachée du Vercors était surnommé "l'inaccessible" car aucune de ses faces ne laissaient apparaître de grandes faiblesses.


Ici c'est la face Sud avec la voie du pilier Sud.


Et voici sa face Nord en grande partie éboulée.

Alors dans une vie d'alpiniste, un moment ou un autre il faut prendre le temps de revenir aux sources et de gravir cette montagne historique.
De nombreuses voies parcourent les différentes faces, la plupart sont du terrain d'aventure où il faut savoir se protéger et jouer avec les qualités de rocher.
Pour cette page je vous parle de la voie normale empruntant une partie de la voie historique. Dans l'ensemble cette course n'est pas particulièrement difficile et il n'est pas rare d'y voir plusieurs cordées ou de croiser un running man.

En tout cas c'est une belle aventure que je conseille vivement.


Dans les premières longueurs.





























On accède aux vieux câbles installés par le CAF, la précaution oblige car ceux-ci ne sont plus trop en bon état.



La sortie de la rampe pour accéder derrière la vierge, monolithe qui se décolle du Mont Aiguille.





























On aperçoit la grande cheminée sommitale qu'il faudra gravir.


Le passage des meules a l'aplomb du vide permet d'accéder aux cheminées.





























Les cheminées demandent de jouer des mains. Le sommet de la paroie se rapproche ainsi que le soleil.


Allez encore quelques petits passages et c'est l'extase.


Le sommet du Mont Aiguille est une grande prairie paisible offrant un panorama sur 360°. Une fois en haut et bien c'est pas finit, il faut rester vigilant sur la descente qui se constitue de quelques ressauts en désescalade pour finir par deux beaux rappels.



Le premier rappel puis le second.



Et voilà une bien belle journée éducative passée sur les traces de nos ancêtres.



A voir dans le même secteur CASCADE DU PAS DE L'AIGUILLE


                                                    

Partager cet article

Repost 0
Published by Moms - dans ALPINISME
commenter cet article

commentaires