Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

portraitDavid MORATILLE
Guide de Haute Montagne

Age:  36 ans

Passionné par la montagne, je la parcours sous toutes ses formes en professionnel comme en amateur.

Originaire de Haute-Savoie, j'ai rapidement été attiré par la montagne, ce qui m'a amené à arpenter les sommets du Mont blanc, des Fiz, des Aravis et du Chablais. Mais le plaisir n'a pas de frontières et me pousse assez souvent vers d'autres contrées.

Amateur de photos, j'essaye de réunir mes souvenirs afin de les faire partager à mes clients ou autres passionnés de montagne.

8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 08:58
La Mamule est un sommet de la Chaîne des Aravis, le rocher est un calcaire exceptionnel en général bien sain. Le départ des voies sont accessibles en environ 1h45 depuis le parking des Confins mis il est aussi possible de passer une nuit au refuge de la Bombardelle pour profiter des produits locaux. Les voies modernes proposent trois niveaux d'escalade: Pour Hamlet on grimpe dans le 7ème degré, pour L'oiseau de feu il faut taquiner le 6c et enfin la voie la plus abordable est le Tonneau des Danaïdes de niveau 6a+ max.


La voie suit dans l'ensemble le fil de l'arête avec quelques passages qui flirtent avec le vide. Le style d'escalade est varié mais il faut souvent croire à l'adhérence du rocher.


Le soleil devient agréable vers 9h30 et peut devenir très lourde les jours d'été.


















 

Dans la première partie la voie n'est pas très raide mis à part
 quelques ressauts où il faut rester éveillé. Cependant on
découvre de belles sections dont ces cannelures sur la photo
 ci-dessus.


































Après la troisième longueur on rejoint une terrasse herbeuse pour attaquer un mur vertical en 5c.





























On rejoint ensuite le crux de la voie un peu physique si on a pas de technique.






























C'est facile très facile, encore une longueur et on rejoint la vire facile qui mène à la Bougie formant la partie terminale de la Mamule. On domine la combe de la Forclaz.






























On gravit la bougie en deux longueurs incontournables plus impressionnantes que difficiles, on croit que c'est dure mais en fait c'est facile. Et ensuite on peut profiter de la vue avant d'effectuer la descente.









































































Pour le petit coup à boire à la descente on peut faire une halte soit à la Bombardelle soit à Paccaly d'en bas suivant le chemin que l'on emprunte.







Partager cet article

Repost 0
Published by Moms - dans ESCALADE
commenter cet article

commentaires