Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

portraitDavid MORATILLE
Guide de Haute Montagne

Age:  36 ans

Passionné par la montagne, je la parcours sous toutes ses formes en professionnel comme en amateur.

Originaire de Haute-Savoie, j'ai rapidement été attiré par la montagne, ce qui m'a amené à arpenter les sommets du Mont blanc, des Fiz, des Aravis et du Chablais. Mais le plaisir n'a pas de frontières et me pousse assez souvent vers d'autres contrées.

Amateur de photos, j'essaye de réunir mes souvenirs afin de les faire partager à mes clients ou autres passionnés de montagne.

29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 19:01
L'Ange en Décomposition (100m,ED-), secteur Fenrir.

3 longueurs sur un pilier aérien rendu célèbre par Patrick Edlinger dans Opéra Vertical.



























































             Et voilà pour commencer le séjour,
             3 superbes longueurs 6c/7a/6a pour
             se mettre en jambe en pied et en doigts.













Au Dela Du Délire (200m,ED-), secteur Megafoot.

Après une descente par les rappels des Dalles Grises il faut descendre le jardin des Ecureuils, un petit rappel, une traversée délicate pour atteindre le pied de la voie. Nous avons préféré commencer par trois longueurs dans Ula car les deux premières longueurs de Au dela du délire ne sont pas complétement équipées.

Encore une voie typique du Verdon mur raide à trous plein gaz. On a pu largement observer nos collègues qui grimpaient dans Les Marches du Temps, voie située de l'autre coté de Ula.


Après avoir remonté le dièdre de Ula, Pascal traverse pour rejoindre le relais suspenduuuuuuuuuuuuu.





























Traversée descendante en 6c+ puis il faut prendre le fil du pilier.





























Nos copains sont dans Les Marches... juste à coté!!!!



Allez il faut grimper!!! nous continuons à gravir notre pilier.
































































Sortie des Marches du temps, belle ambiance!!!
Belle escalade.









Alix Punk De Vergons (300m,ED), secteur Paroi du Duc.

Comme les journées devenaient vraiment trop chaudes, nous avons décidé de grimper dans l'ombre et nous avons bien fait car cette voie est majeure. Dévers de la 2ème à la dernière longueur.


















































La deuxième longueur réveille rapidement, mur raide assez
fin à grimper. La longueur suivante remonte une série de
colonnettes puis un mur à gouttes d'eau.























On arrive ensuite au pied du 7a+, tout d'abord mur raide
puis on suit une rangée de colonnettes pour enfin franchir
le surplomb en jonglant avec celles-ci. Maintenant que l'on
est chaud il faut gravir le 7b en suivant une fois de plus une
colonnette avec une sortie plus qu'originale.


































Les longueurs suivantes sont deux beaux 6c+, dévers, trous, colonnettes et équilibre.





























On croise une cordée juste à coté de nous qui louvoient dans "Les Enragés" avant d'attaquer le second 7b de notre voie qui se décrit par un mur raide d'écailles et de trous pour venir faire relais sur un arbre comme suspendu dans la paroie.






























Pour finir il faut gravir un 6c à trous puis la cerise sur le gateau, un 7a typique du Verdon sur petites prises qui vous arrachent le mou des doigts.


















SUPERBE VOIE!!!
A faire absolument


La descente: rejoindre le haut de "Arbragifle" pour suivre le "Diedre Sanson".






Couennes secteur "HULK" entre Dièdre Sanson et Encastel.

Secteur dalles à trous, léger à fort dévers, grosses colonnettes.































C'est dure, mais maintenant il faut rentrer à la maison.
Repost 0
Published by Moms - dans ESCALADE
commenter cet article
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 12:04
Voilà comment éviter la voie normale et donner un peu de piquant à ce beau 4000 des Alpes. Le Weissmies se situe proche de Sass Grund en Suisse, la marche d'approche est relativement aisée car elle se fait par les remontées mécaniques de Hohsaas. De ce fait il est intéressant de profiter du séjour en commençant par une petite grimpette sur le Jägihorn situé à 1h15 de l'intermédiaire.
Le récent refuge Hohsaas manque un peu de charisme de part son modernisme, l'acceuil et le confort sont au rendez-vous.
Notre équipe a choisi pour cette fois de s'offrir le sommet du Weissmies par son arête N, parcours d'arête mixte pour ce début d'été avec de jolie passages rocheux.














































Et voilà, après 5h30 sur l'arête on atteint le sommet, le temps d'une pause et il faut redescendre car le soleil chauffe et la neige ramollie.

















La récompense en terrasse.
Repost 0
Published by Moms - dans ALPINISME
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 09:43
La Pointe des Aigles se situe en rive gauche du vallon des Etançons descendant de la Meije. D'ailleurs le pilier W de la Pointe des Aigles offre une magnifique vue sur la face sud de celle-ci. Après un bivouac à la limite des neiges, avec Nizou nous voilà lancé partis pour gravir cette voie et le faire en grosses.


















Après un départ à la fraiche, nous avons rapidement rejoint le fil du pilier.

















Seul, on profite de ce beau rocher en contemplant la face sud de la Meije.




















La partie dure est un mure raide où il faut légèrement
s'employer surtout si on grimpe en grosses. C'est pas
Nizou qui vous dira le contraire.


















































Et voilà c'est la sortie au sommet avec vue sur le pic Nord des Cavales, la pause avec les chocards est bien méritée.


















La descente se fait par une désescalade facile en face Est pour rejoindre le col des Chamois puis descendre sur le vallon des Etançons. Attention cela peut être délicat suivant les conditions et votre agilité.
Repost 0
Published by Moms - dans ALPINISME
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 09:02
La Tête Louis Philippe est une falaise située en rive droite de la vallée de l'Arve entre Sallanches et Magland. Sa forme représente une proue qui attire le regard du grimpeur. Plusieurs voies sportives sont tracées dans cette falaise, le pilier SW a été la première voie ouverte dans ce secteur est reste une voie partiellement équipée.
L'accès est plutôt typé sanglier dans un terrain raide boisé puis une première longueur plutôt herbeuse que minérale.
Ensuite l'escalade deviens raide pour atteindre le fil du pilier et profiter du soleil.





























1ère longueur prise de touffes.                                                         2ème longueur 5b pour réveiller les neurones.





























La 3ème longueur est cotée 6a sur rocher sec. Alors si vous ètes limite, vérifiez que la longueur ne résurge pas car sinon cela devient délicat.


Ca c'est le crux, 6b sur le fil du pilier plein gaz mais y'a du piton après il faut choisir les bons!!!
Ensuite on reste sur le fil du pilier sur du magnifique rocher où on peut aisément se protéger.


































































Terminer la voie sur quelques touffes d'herbes pour rejoindre le relais qui permet de redescendre en rappel par le fil du pilier puis par une voie moderne.
Repost 0
Published by Moms - dans ESCALADE
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 07:59
La voie des Tropiques est un bon moyens pour se remettre en jambe pour le début de saison car elle offre quelques passages ambiance sans être trop extrème. L'accés se fait par les rappel du même nom, le bas de la voie est légerement péteux mais rapidement on grimpe sur du bon rocher.


Après deux longueurs sur réglettes on rentre dans un dièdre fin au départ puis légèrement physique sur bonnes prises. Ensuite on gravit les longueurs du haut qui sont raides sur petites prises.

Repost 0
Published by Moms - dans ESCALADE
commenter cet article
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 09:47
Cette voie est surement l'une des plus parcourue en face sud de l'Aiguille du Midi. En effet elle offre de magnifiques passages sur un rocher doré. Facile d'accès elle se trouve vite prisée et il n'est pas rare d'y observer de nombreuses cordées: patience oblige.






























La longueur mythique appelée " fissure en S" se déroule en pleine dalle où il faut à juste titre suivre une fine fissure formant un S.












































































Certaines longueurs sont plutôt fines à grimper, d'autres
restent physiques. Nous sommes en altitude et le cadre est magnifique. Si la météo le permet on ressent la chaleur sur le rocher. Il faut tout de même savoir se protéger car il y a peu d'équipement.




































Et voilà le sommet!!
Repost 0
Published by Moms - dans ESCALADE
commenter cet article
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 18:29
Magnifique voie en terrain d'aventure où il faut savoir se protéger et être à l'aise dans le niveau pour profiter pleinement de l'escalade. La voie se trouve sur un pilier en rive gauche du couloir de l'Encrenaz au dessus du lac Bénit. Le rocher est excellent, l'escalade est complète: adhérence, cannelures, fissures.


La voie est partiellement équipé et les points sont par moment espacés. Un jeu de friends peut s'avérer nécessaire.








 La L3 est superbe dans sont genre, on remonte sur
  20m une cannelure de picots située en plein milieu
  d'une dalle. Sensations assurées.


 Les relais sont bucoliques et très conviviales.





























































Thomas en action dans le crux la voie (passage en 6b) ou il faut garder son équilibre. Heureusement j'ai pu immortaliser ce moment d'escalade par cette petite vidéo en toute amitié.




















Les magnifiques longueurs s'enchaînent sur le fil du pilier.


















 


La longueur suivant est en 6a avec de tout: dûlfer,
 adhérence, surplomb, pincettes et fissure sur du rocher
 toujours aussi splendide.






















Et voilà, c'est déjà fini!!!
Pour la descente, deux solutions, soit continuer sur des longueurs faciles et descendre par le couloir de l'Encrenaz, soit descendre en rappel.
Repost 0
Published by Moms - dans ESCALADE
commenter cet article
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 17:21
L'arête Midi-Plan est une course complète de neige, parfois de glace avec quelques passages de mixte et de rocher. Tout au long de la course on bénéficie d'un magnifique panorama sur les hauts sommets du massif du Mont Blanc, la vallée de Chamonix se trouve sous nos pieds.
Il faut cependant être vigilant car certaines traversées versant Chamonix sont exposées et demande d'être initié à la marche en crampons. Les photos ci-dessous sont prises le 23 mai 2009, le parcours est encore bien enneigé.


Vu sur le trajet depuis l'arête de l'Aiguille du Midi.


Première traversée versant Chamonix.





























Après une seconde traversée en versant Chamonix, il faut remonter le couloir pour accéder au rognon
du Plan.


Rapidement on arrive aux rappels (ou désescalade) du Rognon pour prendre pieds sur le glacier de l'Envers du Plan, remonter au col supérieur du Plan puis facilement jusqu'au pied du ressaut sommital de l'Aiguille du Plan.
Une escalade facile mène ensuite au sommet.

































 Ensuite deux choix sont possibles pour rentrer à la maison:
Il faut soit descendre le glacier de l'Envers du Plan jusqu'au refuge du requin par un parcours délicat
entre les crevasses, puis rejoindre le montenvers par la Mer de Glace.
Soit on peut revenir sur nos pas en grimpant le rognon du Plan par un système de cheminées pour revenir à l'Aiguille du Midi.





De retour sur l'Aiguille du Midi.




 Le Sérac de l'arête effilée. Tranquilement on remonte l'arête de L'Aiguille, les spéctateurs et les photographes
ne sont plus très loin.





Repost 0
Published by Moms - dans ALPINISME
commenter cet article
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 07:54
Cette voie a été équipée par les frères Rémy en 1992, elle offre un concept que j'aime particulièrement dans le sens où il y a des protections lorsque l'on ne peux rien rajouter et sinon c'est au grimpeur de se protéger. Belle voie quasi vertical avec passages en dalle, fissures larges il où il faut un Camalot n°3. Le rocher est en général très bon et adhérent car peu de répétition. La marche d'approche échauffe bien mais ça vaut la peine.


































Ci-dessus la 3ème longueur coté 6b, une écaille formant une grosse fissure obligeant à jouer du friend.
La longueur d'après cotée 6c remonte une fissure franche avec deux coins de bois, mais bon il est conseillé de se rajouter ses propres protections. Le crux de la longueur se situe après où il faut éffectuer une traversée à gauche légèrement dalleuse.


La longueur suivante est un dièdre à l'ancienne, pour arriver sur la sangle (chemin de randonnée du vertige en Chartreuse). On traverse une cinquantaine de mettre la vire herbeuse pour rejoindre la dernière longueur certe un peu expo mais de toute beauté. Ensuite descente en rappel dans la voie.
































Repost 0
Published by Moms - dans ESCALADE
commenter cet article
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 07:17
Avis aux amateurs, voici un joli canyon intéressant à faire. Il est assez complet sans qu'il soit trop technique, les rappels ne dépassent pas 10m mais certains ont une forme très particulière qui laisse des souvenirs. Il y a quelques petits sauts possibles ou toboggans. Ce canyon est interdit au mois d'août.











































































Repost 0
Published by Moms - dans CANYONING
commenter cet article