Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

portraitDavid MORATILLE
Guide de Haute Montagne

Age:  36 ans

Passionné par la montagne, je la parcours sous toutes ses formes en professionnel comme en amateur.

Originaire de Haute-Savoie, j'ai rapidement été attiré par la montagne, ce qui m'a amené à arpenter les sommets du Mont blanc, des Fiz, des Aravis et du Chablais. Mais le plaisir n'a pas de frontières et me pousse assez souvent vers d'autres contrées.

Amateur de photos, j'essaye de réunir mes souvenirs afin de les faire partager à mes clients ou autres passionnés de montagne.

27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 11:41

L'enneigement nous permet d'effecter l'approche en ski, les sacs sont plus lourds mais la montée et surtout la descente beaucoup plus rapide.

 

Cascades-de-Sales 8790

La Gabarrou/Bouvard à gauche manque encore un peu de glace. Double cigare est formé.

 

Cascades-de-Sales 8791

 

La grande Cascade se grimpe.

 

Cascades-de-Sales 8793

 

Attaque sur un plaquage.

 

3

 

Premier et second freestanding.

 

8

 

1

 

10

 

Cascades-de-Sales 8805 X

Repost 0
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 10:52
Nous étions partis pour aller au Roc d'Enfer mais à cause d'une bonne quantité de neige tombé récemment nous avons préférer changer d'objectif et visiter les couennes des alentours de Bellevaux.

Pour commencer l'échauffement on s'est lancé dans le canyon du Frêne (120m, 3+). Ambiance canyon en glace avec passages délicat au dessus des vasques. En été certaines de ces vasques sont suffisamment profondes pour effectuer quelques sauts, alors lorsque la glace et fragile il est préférable de ne pas tenter de forcer le passage.

cascade-de-bellevaux 1211
Jean-François se régle dans la première longueur.

cascade-de-bellevaux 1213
Ensuite on arrive sur une vasque rarement gelé et qui oblige le contournement par les mottes de terre en rive droite pour rejoindre le second mur. La fameuse vasque vue du dessus.

cascade-de-bellevaux 1215
cascade-de-bellevaux 1214
JF dans le second mur de 25m pour finir l'échauffement.

cascade-de-bellevaux 1217
Ensuite on retrouve une succession de petits murs de glace lorsque les conditions permettent de les atteindre. Pour ce jour nous faisons demi-tour car nous n'avons pas envie de finir la journée en bain glaciale.

Cette cascade est bien ludique, bon parcours pour une initiation en glace Mis à part le passage des vasques il n'y a pas de grandes difficultés. Donc nous finissons avec l'eau à la bouche, il fallait trouver quelque chose d'autre pour combler la journée.

Alors direction les cascades de Ouatapan. Après une bonne marche d'approche, nous voilà aux pieds de deux beaux cigares d'environ 30m bien raides.

cascade-de-bellevaux 1221
C'est assez pauvre en glace et ça rend les cigares vraiment raide et impressionnant.

cascade-de-bellevaux 1222

En montant sur le cigare de gauche, celui-ci c'est fendu sur toute la base, du coup on c'est contenté de celui de droite un peu moins soutenu.

cascade-de-bellevaux 1229
cascade-de-bellevaux 1230

cascade-de-bellevaux 1231
Super moulinette dans le cigare de gauche.
Repost 0
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 07:27
Le 21 janvier 2010, une envie subite de cornet de glace monte en nous. Le ciel est magnifique ce matin cela annonce encore une magnifique journée. Après quelques problèmes de voiture, nous arrivons finalement à nous rejoindre pour nous diriger dans le secteur de Montriond. But de la journée est de gravir la cascade classique du secteur, mais comme citée dans de nombreux topos, il ne faut pas prendre cette cascade à la légère.

1
L'équipe se prépare pour l'affrontement: comme nous sommes trois, Matt est le premier de cordée, pour Thomas c'est le baptême.

217















Après une rapide marche d'approche, la cascade se dévoile peu à peu, l'excitation monte en nous.

4
La première longueur est généralement la longueur clef, sur la gauche on aperçoit le secteur des moulinettes.

3
Quelques petits ressauts pour se mettre en jambe et retrouver les automatismes.

5
Matt dans le premier mur.

7
8
Thomas est vraiment heureux, lui qui avait des doutes sur ses facultés, il se rend rapidement compte que la cascade c'est un sport pour lui. Ce qu'il ne comprend pas c'est pourquoi on est à l'ombre alors que en face le soleil brille de mille éclats.

thomas se bat
Mais bon cela ne l'empêche pas de tout donner pour nous montrer sa combativité.

9
On sort du premier mur par une petite pente de neige histoire de se remettre des sensations fortes.

10
Le second ressaut de glace est moins raide mis à part la sortie qui chauffe un peu les bras.

11
Thomas dans le passage du dièdre glacé, ça le fait marré!!!

12
Ah Ah fait moins le malin maintenant.

13
Voilà le dernier ressaut, la friandise sur le gâteau.

15
Là, c'est moi, comme je disais trop de conneries je suis puni.

16
Jolie cascade avec de quoi se faire plaisir, bravo Thomas pour cette belle première et merci matt pour nous avoir emmené tout la-haut.


Voir dans le secteur: Cascade "PETIT PAPA NOEL"
Repost 0
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 08:14
La grotte de la Diau est avant tout un site de spéléo de premier ordre avec la grande classique traversée Diau/Parmelan. Mais la Diau c'est aussi est un magnifique site de cascade de glace et de dry tooling. Le site est formé de plusieurs secteurs où l'on retrouve des lignes pour à peu près tous les niveaux.

SECTEUR DE LA GROTTE
:

5
6
12




















34





















7
Ce secteur est  en grande majorité formé de lignes de dry, mis à part les lignes de glace du raide mur à gauche de la grotte.

8
Là c'est encore un peu sec pour "Pitres sorbet", "Délicatesse", "Tom Morel" et "Capitaine Anjot".

Légèrement en dessous de la grotte se forme des petites couennes de glace.

MUR DE LA GORGE:

Ce mur est accéssible en remontant le lit de la Filière. Cette gorge offre de nombreuses possibilités suivant les conditions de glace.

Grotte-de-Diau 0960
15
16
Au remonte d'un étage et l'on retrouve encore quelques lignes.

9
1011




















1213




















14
Repost 0
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 16:54
Le secteur du Reposoir propose quelques lignes variées propices à l'initiation. Il faut cependant se méfier des pentes de neiges au dessus des cascades car les purges peuvent être impressionnantes.

Reposoire 0735
Voici les 4 cascades pricipales ou l'on peut varier les passages.

Reposoire 0733
Cascade centrale.

Reposoire 0734
Reposoire 0732
La dernière cascade à droite.

2 cascade
Reposoire 0718
Reposoire 0715
Reposoire 0727
Reposoire 0731
Repost 0
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 13:39
Le cigare d'Orange est un petit secteur, 3 moulinettes grand maxi lorsque la cascade est large. Mur raide à gauche avec une glace travaillée difficile à protéger. Et les bonne années apparait sur la droite un cigare qui exceptionnellement peut atteindre le sol (très très rare).































































Et voici son petit secteur découverte où l'on peut se créer
son échauffement, des exercices de traversées voir des
départs assis.
Repost 0
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 09:10
Souvent on ne conçoit pas qu'il peut y avoir de la glace dans ce coin reculé bas en altitude, mais détrompez vous c'est une véritable glacière où il fait bien froid l'hiver car pas de soleil. Le secteur offre plusieurs possibilités, mais la ligne la plus visible est celle du Pas de l'Aiguille avec ces 220m de haut.


Sur la cascade principale, les deux premières longueurs sont les plus raides ensuite ça se couche avec encore quelques petits bombés à franchir.






























On arrive sur un relais à droite que l'on ne manque pas de vérifier avant de s'y instaler pour ensuite attaquer la seconde longueur dure.

















On arrive à la moitié de la cascade, sur un replat on peux faire relais protégé sous un surplomb. Ensuite ça se couche un peu mais il reste encore deux belles longueurs larges.













































Longueur finale avant de sortir de la cascade, en cas de neige il faut tout de même se méfier des courtes pentes sommitales sur les flancs de la cascade.


















il arrive qu'à droite de la ligne principale se forme une grosse draperie que l'on peut gravir jusqu'à sont sommet puis redescendre sur lunules pour revenir au milieu de la grande cascade. L'escalade est plus longue si après on enchaine avec la sortie de la principale (250m, TD, 5+).


Comme les conditions sont présentes et bien on y va.































Au dessus de moi les beaux rideaux que l'on va remonter.

Une fois terminé on peut profiter d'une vue magnifique sur le Mont Aiguille.



Repost 0
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 18:47
Le 10/01/2009 en compagnie de Pascal et Romain on a pris la direction de Montriond pour se dégourdir les piolets.



































































































TRES JOLIE!!!
Repost 0